Leeloo, quatre mois de silence : la vérité.

news report concept background design

Mesdames et messieurs, bonsoir et bienvenue dans votre Journal. Au programme les dernières nouvelles de Leeloo, puis nous ferons un point sur la météo et enfin, un état du trafic. Mais d’abord, commençons par les titres.

Le e-learning c’est vachement bien mais faut s’organiser

Après des débuts d’apprentissage hivernaux, quand les heures et les journées sont courtes et les vents peu propices à l’amusement en extérieur, Leeloo a affronté le printemps et a subit le passage à l’été dans sa quête du savoir. Attirée par les rayons du soleil, distraite par l’odeur des saucisses qui grillent sur le barbecue, Leeloo a redoublé de concentration et d’abnégation pour continuer à avancer dans ses cours mais aussi dans la rédaction de la première partie de son mémoire, due au 12 juillet. Elle l’a rendue en temps et en heure et a reçu, à cette occasion, une tape dans le dos virtuelle de la part de son tuteur de mémoire.

Ça fait toujours plaisir.

Pour l’aider dans sa tâche, outre une volonté de fer (LOL), Leeloo a fait preuve d’un regain de motivation début juin grâce à l’arrivée de son tant attendu stagiaire de la classe, qui l’accompagne dans la réalisation du projet sur lequel se base son mémoire (la refonte du site web de l’entreprise dans laquelle elle travaille).

Avoir un stagiaire c’est grave cool

En effet, oubliée l’image des stagiaires de troisième, empotés, timides et qui ont autant envie d’être là que vous de les accueillir, place au stagiaire nouvelle génération !

Et c’est un spécimen encore plus cool que tous les autres que Leeloo a choisi pour l’accompagner dans ses aventures, puisqu’il a été formé par la seule, la grande, l’unique Miloon, qui, dans le cadre de ses activités professionnelles de grande personne, est formatrice dans le domaine du code informatique des internets.

Jeune homme talentueux et débrouillard, Stagiaire (les prénoms ont été modifiés) est aussi joueur de Roller Derby (qui a dit copinage ? rien à voir les rageux !) et fort sympathique. Grâce à lui, Leeloo a donc pu se libérer de tout un tas d’activités relatives au développement d’un site web pour lesquelles elle ne possédait ni le temps ni les compétences. Soulagée d’un gros stress qui commençait à lui peser sur le poitrail, elle a eu l’occasion de découvrir également que pouvoir déléguer ou ne serait-ce que partager ses tâches avec quelqu’un, c’était sacrément chouette et ça permettait de travailler de manière bien plus dilatée de la membrane.

Soigner un dos en mousse : attention chéri, ça va couper ?

Passons à la santé à présent.

Comme déjà évoqué dans les colonnes de ce journal, Leeloo possède un dos particulièrement pourri et ce, depuis de nombreuses années. Un rappel s’impose : le temps et le poids aidant, la situation dorsale ne s’améliorait pas et Leeloo est allée consulter de nouveau pour des douleurs lombaires chroniques de plus en plus problématiques puisqu’elles survenaient principalement en position allongée.

Un nouveau diagnostic a été posé suite à de nouveaux examens de type IRM, scanner et angio-scan : discopathie dégénérative étagée. Cela signifie que les disques situés dans les lombaires de Leeloo se désagrègent les uns après les autres causant frottement des vertèbres et donc douleur, mais aussi poches d’azote et inflammation donc douleurs.

Après consultation d’un éminent chirurgien, il a été établit qu’une opération était possible pour souder les vertèbres entre lesquelles le disque avait totalement disparu et effectuer une pose d’une prothèse entre les vertèbres où le disque était en train de se désagréger. L’opération nécessitant un minimum de trois mois d’arrêt de travail, et son état n’étant pas urgent, Leeloo est repartie avec de la drogue, des séances de kiné et le numéro du chirurgien qu’elle pourra appeler quand elle le souhaite, pour organiser son opération.

Leeloo et le kiné métalleux

C’est suite à ce diagnostic et face à la persévérance de ses douleurs que Leeloo est allée consulter un nouveau kiné sis près de son boulot parce que bon, c’est plus pratique pour avoir des rendez-vous en pleine journée que tôt le matin ou tard le soir. La spécificité de ce dernier est qu’il écoute de la musique en permanence dans sa salle de massage et quelle n’a donc pas été la surprise de notre héroïne lorsqu’elle reconnut quelques notes de Deftones par-ci, la voix de Corey Taylor par-là ou encore les gros riffs de guitares de RATM !

En effet, son kiné n’était autre qu’un fan de rock, métal et autres musiques dites « à hurlements » qui ont permis à Leeloo, durant les quatre mois de rendez-vous bi-hebdomadaires avec ce dernier, de souffrir en rééduquant son dos tout en écoutant de la bonne musique.

Comme quoi, la frontière est toujours mince entre douleur et plaisir.

Malheureusement, le kiné rocker a quitté son cabinet fin juin dernier, parti en ouvrir un nouveau à la campagne… so long and thanks for all the music !

Castel Back Project

Parlant de campagne, les choses se sont grandement accélérées pour Leeloo, Cher&Tendre et Mini Pouss dans le cadre du Castel Back Project. Le Castel Back Project, c’est quoi ? C’est l’envie de quitter la région parisienne et de retourner vivre dans le trou du cul de la France pour cause de gros ras-le-bol. Et quoi de mieux que Castel Rocks, aka la ville de l’amour où Leeloo et Cher&Tendre se sont rencontrés, pour un retour aux sources ?

Ainsi, nos aventuriers se sont mis en quête d’une habitation durant l’été et ont vu leurs efforts récompensés fin août, après moult visites de maisons et des heures sur Le Bon Coin à écumer les annonces ! Une charmante bicoque de 120m², 4 chambres, cour et garage les attend donc à 250 km de Paris à partir du mois de novembre !

L’heure est donc aujourd’hui au tri, aux cartons et à la remise au propre de la maison actuelle pour en tirer le meilleur prix (en suivant religieusement les conseils de Stéphane Plaza, bien évidemment, hashtag « home staging » et désencombrement).

Et le boulot dans tout ça ?

Point d’inquiétude, pas de passage à Pôle Emploi prévu pour Leeloo, cette dernière ayant opté, avec consentement de son employeur, pour la voix de la modernité en pratiquant le télétravail. Elle sera donc deux jours par semaine dans les locaux de l’entreprise et trois jours chez elle (selon les besoins et les événements, bien évidemment, hashtag flex).

Quant à Cher&Tendre, qui pratique depuis presque un an le burn out à temps complet, il va enfin être libéré délivré du joug de son employeur actuel d’ici quelques semaines. Il ambitionne ensuite de se reconvertir dans un tout autre domaine que celui des gens chiants qui portent des costumes-cravate tous les jours non sans avoir effectué, à son tour, un retour sur les bancs de l’Éducation Nationale, pour une formation.

Point MiniPouss

Lui aussi vient de commencer une nouvelle année scolaire, et pas des moindres puisqu’il vient de rentrer en CP, MiniPouss, qui a fêté ses six (6) ans en mai dernier, devient un petit grand garçon. Toujours aussi parfait à ses yeux, Leeloo n’en peut plus de le voir grandir si vite et profite avec bonheur des quelques mois qui lui restent avant qu’elle ne passe du stade « Maman Chérie Adorée » à « Ma Daronne Elle Est Trop Relou Elle Fout Le Seum ».

Comme chien et chats

Et enfin, terminons ce flash par quelques nouvelles zoologiques. Après Paupiette, aka Queen of the Interwebz, après Diablo, aka Jesus aka le Gros, c’est Napalm aka Patafoin qui a rejoint la fratrie animalière de Leeloo.

Napalm est un magnifique teckel, noir et feu, croisé poils longs/poils courts, possédant une tête de Snoop Dog mais avec des pattes bien plus petites.

Il fête d’ailleurs sa première année de vie ce 11 septembre 2018 et toute la rédaction lui souhaite de gros « nonosses » et plein de caresses !

photo d'un teckel au bord d'un lac
Patafoin en vacances dans les Pyrénées

C’est sur cette merveilleuse image que nous fermons de cette édition. Nous vous souhaitons à tous et à toutes une excellente soirée sur notre chaîne et vous disons à très bientôt.

Bonsoir.

 

 

 

Designed by Starline

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.