Encre

Miloon, quand elle écrit, ça vaut vraiment le coup de lire ! ❤

Hannibule

Je me drogue à la musique. Les vertiges, les frissons, les sentiments que ça procure, indescriptibles, plus intenses que ce que je vis au quotidien. La fuite de la routine, de ce qui me gonfle, me stresse, m’ennuie, me blesse, elle se trouve dans des notes composées avec passion.

J’en ai écrit des trucs quand j’étais jeune, sous l’impulsion d’un bruit, d’une voix, d’une corde qui lâche. Des aventures, des extases et même souvent des meurtres que je ne regrette pas. Tout est factice, tout n’existe que dans ma tête et pourtant ma peau se souvient du poisseux de certaines nuits. Mon corps est fatigué d’avoir poursuivi des ombres. J’ai la nausée d’avoir sauté dans le vide. La chair déchiquetée n’existe pas. Pas encore. Les sursauts du laisser-aller ultime, le dernier souffle, la vision qui se trouble, j’attends les moments de solitude avec impatience. J’enfile mon casque, je couvre mes…

View original post 241 mots de plus

Publicités