Island in the sound

Grande nouvelle ! J’ai des lecteurs ! Genre au nombre d’au moins deux et parfois certains commentent mes articles et likent des choses sur ma page Facebook et tout ! Je me sens au top de mon game d’influenceuse, c’est un sentiment complètement fou !

Bon par contre, au lieu de se contenter de m’aimer, ils prennent des initiatives et me posent des questions genre « Si tu devais aller sur une île déserte, quels sont les 5 CD que tu emporterais ? » Et, tu me connais, je ne suis pas du genre à laisser une question sans réponse…

Première chose, avant de tenter de répondre à cette question, merci Johanna. Tu es l’instigatrice de ce post et c’est la première fois de ma vie que quelqu’un me demande quelque chose par l’intermédiaire du blog et ça me touche beaucoup. Donc merci.

Deuxième chose : c’est quoi cette question de merde ?! Non mais, sérieusement, c’est impossible d’y répondre ! Cinq CD ? Cinq ? Seulement cinq ? Et puis, on est en 2017, plus personne n’emporte de CD sur une île déserte, soyons franc. Pourquoi pas des cassettes non plus, hein ? #mauvaisefoi #gagnerdutemps

Non mais plus sérieusement, Johanna, you’re killing me darling ! Devoir choisir cinq albums parmi les centaines que j’aime, ça me parait impossible ! Comment ? Qui ? Quel album ? Quel style de musique ?

 

On an island in the sun…

Avant de pouvoir répondre à ta question, en plus, il me faut du contexte ! Je peux pas décider comme ça. Je n’emporterai pas les mêmes albums si je sais que je pars en vacances, me prélasser au soleil ou si je pars sur une île déserte en mode Koh Lanta, seule face à la nature. Tu vois ce que je veux dire ? En plus, je me connais, quoique je choisisse, je vais obligatoirement avoir envie d’écouter des trucs que j’ai pas sur moi ! C’est pour ça que Spotify m’a changé la vie ! Et j’imagine que sur ton île, y’a pas la 4G, n’est-ce pas Johanna ? (Y’a l’électricité et un lecteur CD mais pas internet, what kind of hell is this place ?!)

Bon alors ok, disons, je suis sur une île déserte, en mode Lost. Il y a de la semi-technologie mais j’ai pas accès à internet et avant de partir, l’esprit malade qui m’a envoyé là-bas m’a autorisé à emporter cinq albums de mon choix, que j’aurai le droit d’écouter lors de mon séjour, plus ou moins long, mais surtout long, paumée au milieu de l’océan.

J’espère au moins que je vais avoir beau temps ! 

Pré-scriptum : je mets les albums dans l’ordre dans lequel ils arrivent dans ma tête, ce n’est pas forcément un ordre de préférence.

Premier jet

  • Foo Fighters – Wasting Light / Greatest Hits
  • Red Hot Chili Peppers – Californication
  • Marilyn Manson – Antichrist / Mechanical / Holy Wood
  • Lady Gaga – Fame Monster / Artpop
  • Black Light Burns – Cruel Melody
  • Korn – Eponyme / Life is Peachy
  • Die Antwoord – Mount Ninji and da Nice Time Kid
  • Incubus – Make Yourself
  • Crosses – Crosses
  • Imagine Dragon – Night Visions
  • Panic! At The Disco – The Death Of A Bachelor
  • Mickael JacksonHIStory (comme ça y’a deux CD !)
  • Amanda Palmer – Theatre is Evil

Bon, la première shortlist m’amène à 13 CD. Evidemment. Incapable que je suis de faire un choix, j’ai 13 artistes/groupes, avec un ou deux albums à chaque fois…On est dans la merde Johanna…! Jamais je n’arriverai à cinq, c’est pas possible.

Je peux essayer de procéder par artistes que j’aurai envie d’entendre tout le temps, paumée sur mon île, peut-être que j’arriverai à seulement cinq :

  • Marilyn Manson
  • Foo Fighters
  • Amanda Palmer
  • Lady Gaga

Et j’arrive pas à me décider pour un cinquième (j’ai écrit trois ou quatre noms avant d’abandonner)… Je suis incorrigible.

On n’est pas dans la merde, Johanna, je te l’dis ! J’espère que l’avion qui m’embarque pour Nowhere n’est pas pressé, parce que ma valoche est loin d’être finie !

Bon, allez Leeloo, concentre-toi. Focus. Visualise-toi en train de devoir faire ce choix rapidement, sans réfléchir. Allez GO !

  • Marilyn Manson – Holywood
  • Peeping Tom – Peeping Tom
  • Foo Fighters – Wasting Light
  • Red Hot Chili Peppers – Californication
  • Die Antwoord – Mount Ninji and da Nice Time Kid (j’ai mis plus longtemps à me décider pour celui-ci).

Bon, bah voilà, c’est fait. Arrêtons-nous sur cette liste et tant pis pour le reste (j’ai déjà envie de la changer, mais faut savoir faire des choix dans la vie).

And the winners are…

Marilyn Manson – Holy Wood (In the Shadow of the Valley of Death)

J’aurai pu choisir Antichrist Superstar ou Mechanical Animals, mes deux albums favoris de Manson, mais j’ai opté pour Holy Wood. Ce choix vient probablement du fait que je l’ai réécouté il y a peu et que j’ai réentendu la qualité musicale de cet album, le génie de son concept et que j’ai réalisé que tout ce qu’il racontait était étrangement encore et toujours autant d’actualité. Et malgré environ 10 000 écoutes (j’exagère à peine), je ne m’en lasse pas. Je devrais encore pouvoir l’écouter quelques temps sur mon île.

Peeping Tom – Peeping Tom

C’est drôle parce que cet album m’est venu à l’esprit très rapidement quand tu m’as posé cette question. Je ne sais même pas si tu sais de qui il s’agit, donc je te mets un lien ici pour que tu écoutes et je t’en dis un peu plus. Peeping Tom est un des innombrable projets parallèles de Sa Majesté Mike Patton, génie musical dont nous avons le privilège de partager l’époque.

La particularité de cet album est que pour chaque morceau, Mike Patton s’est offert un featuring de la classe : Dan the Automator, Massive Attack, Norah Jones, Amon Tobin, Kool Keith… Le résultat, un album très accessible (pour du Patton post-Faith No More), qui va de l’électro au rock en saupoudrant le tout d’expérimental, de rap ou de bossa nova. Cet album a beau avoir plus de 10 ans, il s’écoute toujours aussi bien et je pense que si j’ai pensé à lui c’est qu’il symbolise le voyage pour moi car c’est un des CD que j’écoutais en boucle quand je travaillais sur la route et parcourais 10.000 km/ mois (oui c’est possible, tu le fais pas longtemps, mais c’est possible). Parfait pour mon île !

PS : Merci Minuit pour la découverte il y a 10 ans, lors de ma visite à Bruxelles (il serait d’ailleurs temps que je revienne)

Foo Fighters – Wasting Light

Comme pour Manson, j’aurai facilement pu choisir un autre album des Foo que ce soit Echo, Silence, Patience & Grace que j’adore ou, le plus récent, Concrete and Gold (que je trouve fabuleux, taisez-vous les rageux), mais mon cerveau s’est arrêté sur Wasting Light. Je pense que ce qui m’a séduit c’est la variété des morceaux, leur qualité, leurs sonorités et leurs mélodies. Wasting Light est un très bon album de rock, qui s’écoute du début à la fin sans fatiguer, en enchaînant chaque morceau avec plaisir et aussi, tu peux les chanter à tue-tête et ça, c’est toujours sympa !

Red Hot Chili Peppers – Californication

Alors, ça, ça ne m’étonne pas de moi ! C’est l’un des seuls albums des Red Hot que je possède et c’est le seul que j’écoute du début à la fin sans sourciller ni être saoulée (non pas que j’aime pas les Red Hot, mais je les trouve souvent inégaux, même si je reconnais volontiers leur statut de grand groupe et que beaucoup de leurs morceaux sont des classiques du rock des années 90-2000). Californication est sorti quand j’étais au lycée et servait de background quand je révisais mon bac. Mon cerveau doit associer ses morceaux avec les moments d’adversité du coup et c’est pour ça qu’il me l’a conseillé pour aller sur mon île.

Mais c’est vrai que Californication est un classique, un « easy-listening album », un album qui m’apaise, me donne la pêche, me fait sourire et je l’apprécie encore chaque fois que j’en ai besoin (souvent sur la route, pour les longs trajets, comme je peux le faire avec Night Visions d’Imagine Dragon, ou Make Yourself d’Incubus).

Die Antwoord – Mount Ninji and Da Nice Time Kid

Bon, déjà, j’aime bien Die Antwoord. Ces gens sont fous. Ils ont un égo surdimensionné et le talent qui va avec. Ils sont potes avec des dizaines de gens cools (dont Manson, Jack Black, Dita Von Teese et des tas d’autres) et du coup font des featuring alléchants dans leurs morceaux ou leurs clips. Côté musique, c’est du rap sud-africain avec des sonorités tek.

Ils chantent soit en anglais, soit en afrikaner, ils ont un univers complètement barré, un style inimitable (le « Zef ») et des textes vraiment bien foutus. Cet album est le dernier en date, le quatrième, et avant-dernier du groupe, qui a annoncé la sortie de leur cinquième et dernier album pour 2018, il me semble. C’est véritablement un album qui met la patate et je pense que sur mon île, ça sera utile quand j’aurai envie de faire du sport/danser/faire la fête avec les autochtones qui auront fini par me trouver.

Bon voyage ?

Voilà Johanna, j’espère avoir répondu à tes attentes avec ce post qui m’aura vraiment donné du fil à retordre ! Je ne pensais pas arriver à cette liste là, comme quoi, on peut toujours se surprendre ! Et je pense que si je me repose la question dans quelques mois, je n’obtiendrai pas le même résultat.

Bien sûr il manque des tas d’artistes : Rammstein, David Bowie, Metallica, Lady Gaga, Amanda Palmer, SOAD, Justice, Birdy Nam Nam, Mickael Jackson, Jamiroquai, Georges Michael, Korn…Sérieux, j’écoute beaucoup de musique, dans beaucoup trop de styles différents, pour faire un choix qui me reflète réellement je crois !

La prochaine fois, envoie-moi sur une île où je peux accéder à ma playlist Spotify de 800 morceaux, ça sera plus simple !

Merci pour le challenge en tout cas, c’était chouette ! Maintenant, j’ai envie de dire, à toi de répondre !

 

 

 

 

Image couverture Designed by Freestockcenter / Freepik

Publicités

Auteur : Leeloo Rocks

Woman, France, writer, blogger, geeky mother, former roller derby player, community manager and communication worker, rock music lover, artists interviewer... and many more things that rhyme with -er !

2 réflexions sur « Island in the sound »

  1. Jolie liste, j’avoue je connaissais pas Peeping Tom, mais je plussoie les 4 autres!
    La question  » quels 5 cd tu emportes sur une île déserte » se conçoit uniquement pour le reste de ta vie, sinon c’est triché !
    Dans le même genre, et pour varier un peu, tu as l’autre version de la question : toute la musique de l’humanité disparait et tu peux sauver seulement 5 albums. Comme ça là en plus tu as tout le poids de la responsabilité des générations futures qui t’incombe (et surtout qui te décombe).
    Tu auras compris que la question est de toute façon impossible et que c’est plus un prétexte à parler musique.
    Pour ma part mon top est généralement composé de Toxicity de SOAD, mais je le galère à choisir avec SOAD donc je prends les 2.
    J’ajoute aussi le double CD de HIStory, sans hésitation.
    C’est après que ça se complique.
    J’ai toujours dans le coin de ma tête le 1er CD de stéréophonics, Words get around, que je connais en détails, chaque microseconde.
    Et là je suis en galère parce que ça fait déjà 4.
    Mais à priori je garde le Black Album de Metallica.
    Et ouais je sais y’a 2 SOAD dans le tas.
    Alors si je garde seulement Toxicity je prends le double best of de Queen.
    Et voilà.
    J’aurais bien gardé le best of de Credence Clearwater revival, le 1er album de Louise attaque, Dookie de Green Day, le MTV unplugged de Nirvana, un petit live de Powerwolf, Airbourne ou Sabaton, mais ca ferait déjà plus de 10, et j’ai encore plein d’autres idées….
    Et comme à chaque fois je m’aperçois que j’ai oublié d’inclure un CD de Bob Dylan, et donc ca commence à m’énerver alors j’arrête !
    Voilà !
    Merci d’avoir répondu ! (même si l’emploi répété du « Johanna » est un peu flippant et fini par faire Hannibal Lecter !)
    Il est gra cool ton blog !
    Johanna
    Ps: dans quelques années je pourrai dire  » oui, c’était moi la Johanna de cette illustre note de blog » et je me la peterai un max.
    Ps2: dans le genre questions moisies du soir pour le plaisir de débattre inutilement il y’a aussi
    – tu dois te téléporter à une autre époque pour le reste de ta vie, là, maintenant, tout de suite. ( avant les années 1930 sinon c’est pas fun) tu vas où et quand ?
    -selon où tu vas ( variante si c’est pas funky : tu vas en France au 13ème siècle) tu peux emporter 2 objets. Ils auront de la batterie illimitée / munitions illimitées /piles illimitées etc. Si tu prends ton pc, il aura de la batterie, mais pas internet, enfin tu vois le genre.
    – invasion de zombies. Le monde entier est déjà touché, tu peux prendre un avion, tu vas où, tu fais quoi ?
    -mega pandémie en mode le Fléau de Stephen King. Tu vas où, fais quoi ?
    -tu préfères avoir 15 canards qui te suivent partout, même aux toilettes, ou boire un bol de glaires tous les matins ? (merci Pierre Palmade). Cet exemple est mauvais parce que je prends les canards même sans la menace d un bol de glaires.
    Bref, t’as vois le genre. Il faut des bières en même temps, ça aide à réfléchir !
    À plus !

    Aimé par 1 personne

    1. Haha merveilleux ! J’adore les « tu préfères » avec quelques bières, on en apprend beaucoup sur soi et son entourage ! J’aime bien ta liste aussi et moi aussi je me rends compte que moi non plus j’ai pas mis de Bob Dylan ! Damned !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s