Tenacious D – Le Trianon – Décembre 2013

Non mais parce que moi, je suis pas vraiment acteur, je suis projectionniste un peu… Du coup, parfois, j’écris pour des endroits sympas des Internets…

Publicités

Comme le blog de l’EXCELLENTE webradio Rx3 – Real Rebel Radio, dont j’ai rejoint l’équipe en fin d’année 2013.

Voici un petit morceau de mon live-report pour te mettre l’eau à la bouche. C’est un peu du old, je reconnais, mais comme tu le sais, l’assiduité et moi, sur ce blog, ça fait quatre !

The Holy Church of the D.

S’il y avait bien un endroit au monde où se trouver le vendredi 13 décembre 2013, c’était à Paris, dans la salle du Trianon ! Car ce soir-là avait lieu la grand-messe du rock : LA rencontre entre Tenacious D et ses fans français. Et quand je parle de grand-messe, j’exagère à peine…

Le groupe, attendu comme le Messie depuis des années par des fans dévoués, officiait à guichet fermé pour son premier concert en France. Choix judicieux que celui du Trianon qui permit aux adeptes du D. de vivre ce moment au plus près des sieurs Jack Black et Kyle Gass.

C’est accompagnés seulement de leurs guitares sèches que les Tenacious D entrent en scène (la tournée est baptisée Old School Accoustic Style). Résonnent les premières notes de Kickapoo, et il ne faut que quelques dixièmes de secondes au public pour se mettre à chanter en chœur avec le groupe, comme une prière psalmodiée avec ferveur. Les D. enchaînent avec un Classico durant lequel Kyle Gass montre à quel point il est capable de prouesses techniques avec sa guitare et un Baby, où Jack Black n’endormira personne malgré la douceur de cette berceuse.

Le concert avait bien commencé, mais soudain, c’est le drame, (comme dirait un commentateur de Zone d’Enquête Capitale). Une engueulade entre les deux membres du groupe, devant son public, amène Kyle à démissionner. Il quitte la scène et laisse J.B seul, avec sa guitare et son désarroi. Ce dernier tente le tout pour le tout et entonne Dude (I totally miss you), pour reconquérir sa moitié. Et Dio merci, ça fonctionne ! Kyle Gass rejoint la scène et les deux comparses continuent leur épopée acoustique avec Kyle quits the band, Friendship, Rize of the Fenix et Low hangin’ Fruit. »

Auteur : Leeloo Rocks

Woman, France, writer, blogger, geeky mother, former roller derby player, community manager and communication worker, rock music lover, artists interviewer... and many more things that rhyme with -er !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s