VDM – Un post pour me plaindre et pour Miloon surtout

Gna gna gna, ma vie c’est de la merde ! Gna gna gna, j’en ai marre alors je me plains. Et ça fait du bien, n’empêche.

Publicités

Y’a des jours comme ça, voire même des périodes, où tu as l’impression de VIVRE dans le site VDM. Bah moi, c’est en ce moment. Rien de grave, heureusement, mais une bonne grosse accumulation de merdes.

Ainsi je m’en vais te raconter certains événements des dernières semaines, et l’apothéose de la journée d’hier, tu va voir, c’est du fun. #LOL #MDR #TAGGLE

D’abord, il y a eu l’accident de moto de mon cher et tendre, il y a un mois ou deux. Il a eu la mauvaise idée de freiner pour s’arrêter dans un embouteillage. Le mec derrière lui, non. Mon mec, ça va, la moto, moins. 3000€ de réparations. Il n’est pas en tort donc normalement c’est l’autre qui paye, mais en attendant, plus de moto pour aller tafer et en région Parisienne, c’est bien relou. Temps de réparation de la moto, visite de l’expert comprise, environ 8 ans (3 semaines en fait, mais quand même). Heureusement, on a chacun notre bagnole donc ça devrait aller.

C’était sans compter sur Madame La Poisse, aka Johnny Vie De Merde, qui commençait à nous stalker et qui s’est dit que c’était trop facile pour nous cette histoire. Donc, elle a mis en place un épisode neigeux bien relou (mais si, tu sais, le tout Twitter en a parlé pendant 60 ans, à grands coups d’instapics de bonhommes de neiges…)

Ainsi, quand quelques semaines plus tard, cher et tendre prend la décision de se barrer de son boulot plus tôt pour éviter de se retrouver coincé sur la N118 comme y’a deux ans, cette pute se dit, « c’est ton moment ma grande, vas-y » et paf, pastèque, il se retrouve en panne de bagnole sous la neige. Bah oui, sinon c’est pas drôle !

Après avoir essuyé les insultes des automobilistes qui ne comprenaient pas pourquoi il n’arrivait pas à bouger sa voiture en panne, tout seul, finalement, un mec est venu lui filer un coup de main et l’a poussée sur un parking où on l’a laissée jusqu’à ce que le garagiste puisse venir la voir et nous annoncer un truc comme 600€ de réparations + 300€ pour d’autres réparations annexes qu’on devait faire depuis longtemps. Formidable. Une voiture sur deux en moins et plus de moto. Des factures en plus. Bon.

Entre temps, on avait prévu de racheter une bagnole à un client de cher et tendre (ouai trois bagnoles et une moto, comme tout le monde quoi), donc quand on a enfin pu la récupérer, une semaine après la panne de l’autre, chacun a pu aller au taf sans trop galérer. Ça commencerait presque à s’arranger dis donc ! La moto a fini d’être réparée, on a une voiture en rab pendant que celle de cher et tendre est chez le garagiste. Y’aura plus qu’à vendre la mienne par la suite (non, on n’allait pas garder trois voitures en fait) et roule ma poule.

Récapitulons donc : on a ma voiture + la nouvelle voiture + la moto. La voiture de cher et tendre, elle, sera réparée fin avril.

Bon, plus de problèmes de voiture, on peut passer à autre chose. Here comes, la thune, grand marronnier des gens qui ont la poisse ! #fouleendélire

Arrivent sur la table, les factures diverses et variées qui font chier le peuple, que t’as l’impression de te faire sucer le sang par des vampires, j’ai nommé les impôts, le gaz, l’électricité, la crèche, le crédit de la maison et bien sûr, les meilleurs des enculés, le syndic de copropriété ! 

Mais bon, on gère tant bien que mal, on essaye de garder de bonnes relations avec la banque pour qu’elle nous aide, on paye les choses en retard mais on y arrive à peu près. Le problème des factures, c’est qu’elles reviennent tous les mois, du coup, même quand tu as payé une fois, tu sais que dans 30 jours, elles te resservent la petite sœur. Mais tu finis par t’y faire et tu payes. En retard, mais tu payes. Je suis devenue experte en je m’en foutisme de lettres de relance. Vas-y GDF, vient me couper le gaz, t’as pas été foutu de venir me le mettre en route à tel point qu’on a du bricoler nous même pour l’ouvrir ! Si tu le coupes, on saura le hacker de nouveau. We are Abonnémus. We have a tournevis. We don’t pay on time. We don’t care about tes lettres de relance. Expect us dans ton cul.

Résumé à mi-parcours : on a fait problèmes de véhicules et problèmes de thune. T’as pas l’impression que c’est trop de bonheur là ? Bah si. Si on ajoutait à ça les problèmes de santé du mioche ?

Ce qu’il faut savoir c’est que MiniPouss, aussi merveilleux soit-il, dès qu’il a une nouvelle dent qui pousse, il fait une nouvelle maladie. Pendant l’épisode neige + voiture, il nous a donc fait rhinopharingite + otite = 2 dents. Poussée de fièvre à 40° en pleine nuit et tutti quanti. Déjà, ça te met de bonne humeur.

Quelques temps après, aux alentours de Pâques. Cher et tendre est au Belgistan avec des potes et MiniPouss tousse depuis deux-trois jours, une toux bien grasse, pas cool. Je suis invitée le samedi midi chez les beaux-parents pour le repas pascal mais je me dis que je me fendrai bien d’une visite chez la pédiatre pour m’assurer que MiniPouss va pas me cracher un poumon à la gueule pendant la sieste, sachant que le lundi était férié et que ça allait être bien chiant de trouver un médecin de garde où y’a pas déjà 65 personnes dans la salle d’attente.

J’ai bien fait, il avait une bronchiolite (ainsi qu’une dent qui allait sortir aussi). Ventoline pendant 8 jours, pas de kiné cette fois-ci, et retour à la crèche le mardi comme prévu. J’ai eu l’audace de me dire « Oh bah ça va, ça aurait pu être plus relou cette histoire« . Quelle conne.

Parce que La Vie m’a entendu et m’a répondu « Ah ouai ? Tu le vis pas trop mal ? Attends, bouge pas, j’arrive« .

MiniPouss a fini de guérir de sa bronchiolite la semaine dernière, tranquillou bilou, mais v’la t’y pas qu’avant-hier, quand je le récupère à la crèche, aka Germes Land, je vois des petits boutons sur ses petits bras tous potelés… Ooh la bonne nouvelle ! Si ça se trouve c’est la varicelle et ça serait trop fun ! Quand je le dépose à la crèche hier matin, les nanas me conseillent quand même de prendre rendez-vous chez la pédiatre, même s’il a pas de fièvre et que donc, a priori, c’est pas la varicelle.

(Attention, l’apothéose commence)

Rendez-vous est pris chez la pédiatre pour 15h45. Déjà tu lis la joie sur le visage de Boss quand je lui dit que je dois me barrer plus tôt, mais, ne l’oublions pas, je l’emmerde, lui et tous les patrons qui font la gueule quand les « bonnes femmes » qui ont des mioches doivent aller s’en occuper, elles auraient mieux fait de rester à la maison ces morues. Oui, je vous emmerde.

15h10, je me barre. 15h30 je me gare sur le parking de la crèche, situé à 500m de chez la pédiatre. 15h40 j’installe MiniPouss dans la bagnole. 15h41, je tourne le contact et là, rien. *éclaircissement de gorge* J’ai dit, je tourne le contact. Toujours rien. Volant bloqué, j’essaie de le débloquer comme d’hab, tu sais en tournant le bordel de gauche à droite avec violence, comme tout un chacun le fait quand le neiman se coince. Garcimore frappe à ma vitre et me dit « Ça marche pas« . Connard. Il est 15h46, je suis déjà en retard. Un coup de fil à cher et tendre, pour le prévenir parce que c’est la nouvelle caisse et que je la gère pas encore bien, et on se dit que je retenterai après le RDV chez la pédiatre.

MiniPouss dans la poussette sous la pluie, j’arrive un peu à la bourre, mais comme tous les médecins, elle aussi est à la bourre. Une auscultation plus tard, verdict : il a un syndrome Pied-Main-Bouche, genre mini-varicelle mais en moins pénible. Rien à faire hormis attendre que ça passe. Ok. Roule ma poule. (Je te passe les détails sur ses problèmes de caca, sinon, on en a pour 8 jours).

Retour sous la pluie à la bagnole en panne. Re-tentative de déblocage du merdier, tout en étant au téléphone avec le garagiste pour qu’il me fasse un diagnostic à l’aveugle. Selon lui, soit c’est la batterie, soit le neiman qui est grippé. Re-téléphone à cher et tendre, faut qu’il vienne avec les pinces. Il est environ 17h. Je vais demander asile à la crèche.

Je me retrouve assise dans la salle, au milieu de gamins qui jouent, au bord du rouleau, au bout du gouffre, à attendre cher et tendre pendant que MiniPouss fait du rab de jeu. Heureusement, une petite a lu la détresse dans mes yeux et à décidé de venir me faire un câlin pour que ça aille mieux, parce que moi, j’avais pas mon doudou et ça a du lui paraître dûr, une vie sans doudou. #mignonitude (pour info, un peu plus tard, un petit con de 2 ans m’a dit « Madame, t’es pas belle » #enviedepleurire)

17h45, cher et tendre arrive avec ma caisse. On essaye avec les pinces. Rien. On réessaye de débloquer le neiman. Rien. Il va chercher du dégrippant. Toujours rien. A 18h30, je fais la fermeture avec les nanas de la crèche et on part avec cher et tendre et MiniPouss, un crochet par la pharmacie, un re-crochet par la bagnole laissée sur le parking de la crèche (le garagiste vient la chercher aujourd’hui pour infos) pour retenter mais non toujours pas, on arrive à la maison à 19h30. MiniPouss a trop faim. Je lui donne à manger. Il me vomit dessus. VDM.

Oui. Merci.

Et c’est ainsi que s’est terminée ma journée d’hier, suite d’une longue série de merdes diverses et variées. Tu comprendras donc mieux mon tweet de ce matin. Et aussi pourquoi ce midi, je vais aller manger du sandwich américain gras avec de la frite et toute la sauce qui va avec, parce que j’ai pas eu le temps de me faire de la bouffe de réconfort (coquillettes-ketchup habituellement) pour ma gamelle de ce midi.

Je m’attends d’une minute à l’autre à :

– un appel de la crèche pour que je vienne chercher MiniPouss parce qu’il s’est fait attaquer par un puma pendant la sieste,

– l’annonce officielle que Kim Jong Un balance du nucléaire sur toute la planète,

– apprendre qu’un avion s’est écrasé sur ma maison,

– voir un dinosaure manger ma voiture sur le parking de la boîte.

Je te tiendrai au courant pour Godzilla.

Auteur : Leeloo Rocks

Woman, France, writer, blogger, geeky mother, former roller derby player, community manager and communication worker, rock music lover, artists interviewer... and many more things that rhyme with -er !

1 réflexion sur « VDM – Un post pour me plaindre et pour Miloon surtout »

  1. Je te mets un like pour le support moral, pas parce que j’aime qu’il t’arrive de la merde, tu t’en doutes.
    Pour Kim Jong Un, Zoidberg m’a dit ce matin avant que je parte vers la destination « bureau » que ça allait être pour aujourd’hui le début de la guerre. Moi je dis ça…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s