Lettre ouverte à Oüi FM

Chère Oüi FM, radio rock de mon coeur,

Rassures-toi, ceci n’est pas une lettre d’insultes, ni un post rageux au sein duquel je cracherais sur tes ondes, t’accusant d’être une vendue depuis qu’Arthur t’a sauvée, non. Bien au contraire. Si je prends le temps de t’écrire ces quelques mots aujourd’hui, c’est parce que je t’aime, Oüi FM. C’est pour ton bien que je vais te dire ce que je vais te dire.

Quand je suis arrivée en Ile-de-France, c’est vers toi que j’ai fait tourner les boutons de ma radio. Ta réputation n’était plus à faire. J’en avais vu des drapeaux Oüi FM lors de concerts, des logos sur des affiches, dans les magazines et je savais bien que tu étais LA radio Rock qui saurait me faire rêver de nouveau après la déchéance de Le Mouv'(qui n’a plus grand chose de rock, avouons-le), la tentative de Virgin de récupérer le créneau rock et l’absence de Balistiq dans mes contrées parisiennes. Je savais qu’en ton temps, même, tu avais fait rire des milliers de franciliens avec les vannes pourries du Monde de Monsieur Fred (LMDMF)… Tu étais la radio que j’attendais.

Aussi, dès que je suis enfin devenue une nana technologique, j’ai bien évidemment installé l’application Oüi FM sur mon iPhone. Et là, joie! En plus de pouvoir écouter la radio rock, je peux également écouter des web radios thématiques, le tout sans (ou presque) coupures pub toutes les deux chansons ! Merveilleux!

Il faut que tu saches, Oüi FM, que j’ai beau être une nana technologique, j’ai pas d’auto-radio dans ma bagnole. Du coup, mon smartphone, c’est ma radio, et tes webradios, c’est ce qui m’empêche de commettre des meurtres tous les matins dans les embouteillages de l’A86.

Ma préférence s’est rapidement tournée sur la webradio Alternative, grâce à laquelle tu me fait découvrir de nombreux groupes et redécouvrir des classiques du rock alternatif, métal and co… Et c’est à ce sujet là que j’aimerai que nous discutions. Enfin, pour le coup, que j’aimerai te faire part de quelques mécontentements.

Cela fait plusieurs mois maintenant, que j’écoute, matin et soir, les titres de ta webradio Alternative. A chaque fin de morceau, un petit jingle, une petite virgule et hop, on enchaîne sur un autre morceau encore plus kiffant. Mais depuis quelques temps, lorsque j’entends la charmante voix féminine annoncer « L’alternative Rock – Classique« , je suis tendue, grognon et agacée, parce que je sais qu’il y a une chance sur une, à peu près, pour que j’entende : « Ta. Ta ta taaaaa. Ta ta ta ratata ratatatataaaa…« … Tu auras bien sûr reconnu un des deux titres de ta collection de Classiques, « Master of Puppets » de Metallica.

Tu vois, Oüi FM, je ne sais pas qui est chargé de la programmation chez toi, mais sur ce coup-là, il ou elle a franchement chié dans la colle ! A force d’entendre quasiment tous les jours au moins une fois cette chanson, j’ai envie de brûler James Hetfield. Dès que j’entends l’intro, j’ai envie de mourir, de foncer dans un mur ou d’écraser un enfant. Comprends-moi, à force de ne passer quasiment que Master of Puppets dans tes classiques, je suis à deux doigts de l’overdose.

Alors, bien sûr, on ne peut pas faire abstraction de Metallica lorsque l’on parle de classiques rock, évidemment! Metallica est un incontournable mais ils n’ont pas écrit qu’un seul titre. Un petit coup de « Fuel » de temps en temps, de « Nothing Else Matters« , « One« , « The Memory Remains » ou « The Unforgiven« , ça pourrait le faire aussi, tu ne crois pas ?

Bien sûr, j’exagère lorsque je dis que tu ne passes QUE « Maste-rr of P-p-puu-uppets« , (je commence à avoir du mal à l’écrire, ça m’inquiète…), tu passes aussi Led Zepplin (Kashmir, Stairway to Heaven et Immigrant Song), Black Sabbath (War Pig qui a failli me pousser au meurtre aussi) et quelques autres groupes des 90’s qui ont fait les beaux jours de mon adolescence (Limp Bizkit, Pantera (Cemetary Gate particulièrement) Korn et Rage Against The Machine).

Mais quid des autres groupes de légendes ? Quid des Sepultura, Soulfly, Static X, White Zombie, Deep Purple, Kiss ou Alice Cooper ? N’as-tu dont pas écouté, dans les années 90-00, des groupes français tels que Lofofora qui représentaient une french touch du métal que j’ai du mal à retrouver maintenant ? As-tu déjà oublié Megadeath, Iron Maiden et Slayer ? Je pense qu’Eddie Van Halen ne serait pas fier de toi s’il savait que tu ne prodigues pas à la jeunesse d’aujourd’hui sa dose de « Jump » !

Oüi FM, aurais-tu un stagiaire à la programmation de cette webradio, qui ne connait que DEUX groupes de légendes ? Ou sont-ce les maisons de disques, qui sont si cruelles qu’elles t’empêchent de programmer ce que tu veux ? Ou encore, ton patron serait-il un gros méchant qui ne connait rien au rock et qui te censure dans tes choix ? Peut-être que ta collection de classiques n’est pas si mince que ça (j’en veux pour preuve les Perles Rares dont nous abreuve le sieur Bob) et qu’il y a un problème dans les réglages des rotations des morceaux ?

Dis-moi ce qu’il se passe ! Explique-moi pourquoi !! J’ai besoin de savoir. J’ai besoin de comprendre avant de faire un massacre la prochaine fois que j’entendrai les premières notes de cette-chanson dont-il-ne-faut-plus-que-je-prononce-le-nom-sinon-je-vais-l’avoir-en-tête-toute-la-journée-et-je-vais-devenir-dingue !

Oüi FM, je te dis ça avec tout mon amour, toute ma passion et toute ma dévotion. Je ne t’en veux point, je veux juste comprendre, je veux juste t’aider.

S’il te plait, fais quelque chose. Metallica, c’est plus possible ! J’en peux plus. Je sens que je vais craquer. Ceci est un appel du cœur, un appel au secours…Je n’ai pas envie de me la jouer menaçante, mais ne m’oblige pas à créer un groupe Facebook « Pour l’interdiction de cette-chanson-de-merde-que-je-peux-plus-blairer sur la webradio alternative de Oüi FM« , ce serait dommage d’en arriver là… Et comment réagiras-tu le jour où je passerai à l’acte, le jour où je ferai un brasier de l’album-duquel-est-issu-le-morceau-qui-me-rend-malade devant la porte de tes studio ? Le jour où je sacrifierai James Hetfield ? Le jour où j’en arriverai au point de saturation et me mettrai à écouter NRJ ? C’est ça que tu veux, que j’écoute de la merde ? Que je rigole aux blagues de Cauet ? Que je devienne une grosse beauf et que je regarde La Roue la Fortune ? C’est ça que tu veux!?

J’ai peur, Oüi FM, j’ai peur de ce qui pourrait arriver la prochaine fois que j’entendrai cette-chanson dont-il-ne-faut-plus-que-j’entende-ne-serait-ce-que-l’intro…Pour l’amour du Rock, fais quelque chose !

Avec toute mon affection,
Leeloo, une fervente auditrice.

Edit 1 : Mardi 10 mai à 18h14 précisément, en sortant du boulot, devine qu’est-ce que j’ai entendu comme classique lecteur…? Oui, exactement, oui. FFFFFFFFFFFUUUUUUUUUUUUUUUU

Edit 2 : My job here is done…

Publicités

Auteur : Leeloo Rocks

Woman, France, writer, blogger, geeky mother, former roller derby player, community manager and communication worker, rock music lover, artists interviewer... and many more things that rhyme with -er !

4 réflexions sur « Lettre ouverte à Oüi FM »

  1. Merci ! Fallait que ça sorte de toute façon, sinon, ça m'aurait fait une sorte de fussoire.

    Je posté le lien à leur compte Twitter, mais je sais pas si y'a eu lecture…

    J'aime

  2. Je viens de voir que oui ! Il faudrait qu'ils t'embauchent à la programmation. Une petite nana du monde des médias et de la comm' qui a de la bouteille et passionnée par cette musique comme toi, ça doit pas courir les rues !

    :wink wink:

    J'aime

  3. Et qui plus est ancienne responsable de la programmation rock chez Radio Balistiq ! (Quitte à se la péter, allons-y joyeusement, hein!)

    *quadruple wink*

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s