Et bonne année grand-mère !

3D render of a Christmas mug on a wooden table against a snowy landscape

Tiens, ça fait longtemps que j’ai pas répondu à un Daily Prompt ! Celui du jour est le mot « Study » ou en français, « étudier ». Ça tombe bien, parce qu’en termes d’études et d’apprentissage, je vais être servie en 2018 ! Bouge pas, je te raconte !

Reprenons depuis le début : bonne année, meilleurs vœux et surtout la santé parce que c’est important la santé. Voilà, maintenant que les obligations sociales traditionnelles sont tenues, parlons de mon sujet préféré (et du tien aussi, du coup)  : moi !

Quand une année se termine et qu’une autre commence dans la foulée (fait rare, mais ça arrive), l’ambiance est propice aussi bien à la réflexion qu’à la projection. Je sens que je vais te gratifier d’un peu des deux dans ce post. Sympa non ?

Réfléxionons, tout d’abord.

Qu’est-ce que 2017 a donné finalement ? Qu’est-ce que j’ai fait de mes 365 jours ? Est-ce que je les ai bien mis à profit ? Est-ce que j’ai accompli quelques trucs significatifs ? J’ai envie de te dire oui, cher·e ami·e !

Challenge accomplished

Je veux pas faire ma crâneuse mais en 2017, j’ai quand même fait des trucs plutôt chouettes dont je suis pas peu fière :

  • courir un 5k,
  • participer au 1er Marathon de Paris en roller et avoir tenu 15 km avant de devoir déclarer forfait (mais j’ai eu ma médaille ^^),
  • aller au sport 2 à 3 fois par semaine quasiment tous les mois,
  • participer à NaNoWriMo 2017 et poursuivre l’écriture de ma première (et certainement unique) œuvre de fiction (qui n’est pas encore finie),
  • lancer un blog sur le social media (rends-toi sur Hashtag Social Media et abonne-toi au passage)
  • obtenir mon code (encore une fois) et commencer les cours de conduite pour le permis moto (j’ai d’ailleurs bien avancé malgré des débuts disons…difficiles !)
  • aller au Brésil pour la première fois de ma vie (merci Cher&Tendre d’avoir bien travaillé et remporté ta place pour ce voyage)
  • commencer la création d’un cours sur le social media pour une copine (excessivement à la bourre sur ce projet mais je ne lâcherai pas) qui se transforme petit à petit en ebook sur le social media mais à ma sauce, donc ça devrait être drôle ou si ce n’est drôle, au moins différent, enfin, j’espère, enfin, je sais pas faut déjà que je finisse de le pondre,
  • réussir (plusieurs fois) à faire 100 burpees (dans un temps de plus en plus court) sans mourir,
  • participer à l’enregistrement live d’un podcast que j’adore (Team Riviera Ferraille, forever) et rencontrer des gens qui me font mourir de rire, en vrai et même trinquer avec eux à l’alcool colombien,
  • remplir mon 5 minutes journal quasiment tous les jours,
  • écrire pas mal de posts sur ce blog quand on regarde bien,
  • aller voir des concerts merveilleux (Foo Fighters, Amanda Palmer, Marilyn Manson, Royal Republic),
  • Et le plus classe de tout : avoir échoué, être tombée mais m’être toujours relevée.

Bref, ça a été une sacrée année quand même !

C’est bien mignon, Leeloo, toutes ces histoires, mais ça ne nous dit pas le rapport avec la semoule de ton « daily prompt », t’entends-je crier derrière ton écran. Et tu as raison, lecteur·rice ! Mais j’y viens.

2017 a donc été un cru sympathique, enrichissant, plutôt positif et je me dis que continuer sur cette voix, ça serait pas mal. Et comme j’aime me coller des défis, parce que visiblement, avoir trois gros projets persos sur le dos en plus de mon travail, de ma famille, de mes ami·e·s, ça ne me suffit pas, j’ai répondu à un appel du destin ou de la providence ou en tout cas, un appel d’une commerciale.

L’or à l’appel

La vie est faite de surprises, je n’arrête pas de le dire. J’aime à me l’imaginer sous la forme d’une vieille sorcière un peu malicieuse, qui concocte des potions de Destin dans un gros chaudron et qui verse tantôt des gouttes de Bonheur, tantôt des gouttes de Merde pour mettre quelques rebondissements sur le chemin des humains.

Cette fois, elle a été cool avec moi, elle m’a filé un peu de Chance et m’a fait remonter dans les résultats de recherche LinkedIn d’une jeune femme qui travaille dans un centre de formation. Voyant mon incroyable parcours professionnel, cette dernière a décidé de m’appeler sur mon lieu de travail pour me proposer de participer à une formation d’un an en e-learning afin d’acquérir les compétences d’un Chef de Projet Multimédia et ainsi obtenir une certification professionnelle de Niveau Bac +3. Sympa.

Tu me connais, moi quand il s’agit d’apprendre, je suis toujours là, surtout quand ça peut aider à faire fermer sa gueule à mon syndrome de l’imposteur.

J’ai pris quelques semaines pour réfléchir quand même, à me demander si c’était vraiment une bonne idée, si j’allais avoir le temps, si j’avais une chance d’y arriver, si, si, si… Je me suis littéralement saoulée de mes propres questions jusqu’à ce que j’arrête de réfléchir et que je choisisse de saisir la perche que me tendait le Destin.

Parce que c’était pas tout. La formation en plus d’être super intéressante et enrichissante, j’avais moyen de ne pas la payer ! Je ne pouvais pas rater ça ! J’ai donc diligemment rempli le dossier de financement à faire parvenir à mon organisme paritaire collecteur agréé avant le 31 décembre 2017 pour pouvoir bénéficier de l’abondement à 100% de ma formation (en gros, fin d’année > queues de budget > l’OPCA liquide ses sous en finançant un max de formations) et j’ai attendu sagement que ce dernier me réponde.

Et il s’est manifesté la semaine dernière pour me dire « Banco ! On te file la thune, à toi de jouer ! »

Me voilà donc re-étudiante pour les 12 prochains mois, en e-learning (donc chez moi, au boulot, dans la rue, dans le train…) à devoir écouter/regarder des cours, prendre des notes, répondre à des QCM, faire des devoirs et surtout, rédiger un mémoire et faire une soutenance !

Tu le vois le lien avec le mot du jour maintenant ?

Je vais pas te mentir, en essayant de me la jouer « meuf cool » (on se connait trop maintenant toi et moi), je suis une grosse nerd qui adore l’apprentissage et l’école, donc je suis on ne peut plus extatique depuis que j’ai appris que j’allais suivre cette formation !

Deuxième effet kiss cool

Mais je vais devoir y consacrer beaucoup de temps si je veux réussir ça proprement et je vais devoir surtout prioriser les projets. Je ne veux pas m’imposer un rythme de dingue et m’obliger à tout tenir et me rendre malade, il va donc falloir que je fasse des choix réfléchis, que je m’organise, que je fasse peut-être quelques sacrifices sur les loisirs (genre ! En vrai je suis méga casanière, si je peux rester chez moi pendant une semaine sans sortir, je le fais, t’sais) et décliner quelques soirées (télé, pas en boîte, c’est sûr !)…bref, je ne prends pas cette opportunité à la légère du tout.

C’est tellement une chance de pouvoir suivre une année de cours dans une école qui coûte la peau du fion pour 0€ que j’ai pas envie de foirer le truc !

Donc voilà, c’était la grande nouveauté du début d’année 2018 : je retourne sur les bancs virtuels de l’école (en ligne) et c’est ma joie !

Ha oui, il y a aussi des nouvelles du côté de Mon Dos Ma Bataille mais j’ai pas envie de te donner trop d’informations d’un coup, alors stay tuned, comme disent les américains qui font du teasing et les nases comme moi qui essayent de se la jouer américains.

Bisous !

 

 

 

Image de couverture : Designed by kjpargeter / Freepik

 

3 réflexions sur « Et bonne année grand-mère ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *